Dans l’inconscient de beaucoup de personnes, il faut être riche pour investir dans l’immobilier.

La problématique du salaire revient donc régulièrement lorsque j’échange avec des personnes qui souhaitent investir.

Voici par exemple le mail que j’ai reçu de Marine hier :

« Bonjour Rémi, je suis ton contenu depuis quelques mois et ça me motive énormément à investir. Mais j’ai un petit salaire (environ 1800€/mois) et je ne pense pas que les banques vont me suivre ou que je vais trouver des projets intéressants dans ce budget. Qu’en penses-tu et est-ce que tu as des conseils ? »

Marine fait le raccourci que beaucoup de gens font : 

Petit salaire = Pas d’immobilier

Est-ce que c’est vrai ?

Absolument pas. 

On va donc voir dans cet article comment investir avec un salaire de 1800€/mois (voire moins).

Avant de vous donner 3 conseils pour vous lancer si vous êtes dans cette situation, laissez moi vous raconter le parcours de Maeva, membre de mon programme d’accompagnement l’Accélérateur, qui je l’espère vous inspirera.

Maeva gagne 1 345€/mois 

Oui oui vous avez bien lu !

Elle a démarré dans l’accompagnement il y a 2 mois environ et voici ce qu’elle a posté hier sur le groupe : 

Comment investir avec un moins de 1800€/mois

A la lecture de son post je sais qu’il y a aura deux types de réactions.

# INCROYABLE !!

Super projet c’est très motivant et ça donne envie de se lancer dans l’immobilier et se dire que rien n’est impossible car si elle l’a fait avec un si petit salaire je peux le faire.

# YA DE L’APPORT !

Booouuuh elle a mis de l’apport c’est pas bien…. Et moi si j’ai pas d’apport comment je fais !

Si vous êtes dans le premier cas alors parfait. Les conseils que je vais vous donner vont énormément vous servir.

Maintenant si vous êtes dans le deuxième je voudrais vous préciser deux points. 

Premièrement, Maeva avait de l’épargne et plutôt que de laisser de l’argent dormir sur un livret A elle a préféré l’investir dans un placement qui lui en rapporte beaucoup plus.

Deuxièmement, elle aurait pu investir avec une autre banque sur 20 ans sans apport mais elle avait des meilleures conditions avec celle-ci d’où son choix.

Sachant que vu le cash-flow et avec le différé, elle va très rapidement récupéré ce qu’elle a investi.

Vous avez donc toujours le choix !

Maintenant je voudrais vous partager 3 conseils qui vont vous permettre de vous lancer dans l’immobilier même avec un petit salaire. 

#1 Gérer vos finances comme un Roi ou une Reine

Avoir un petit salaire est une chose. Ne pas savoir gérer son argent en est une autre.

Si vous n’êtes pas capable de gérer votre argent le banquier ne vous fera jamais confiance. 

Est-ce que vous prêteriez 10 000€ à quelqu’un qui n’arrive déjà pas à gérer son salaire ? 

Je ne pense pas !

Finis les découverts, finis les prêts conso pour acheter une plus grande télé ou une nouvelle voiture flambant neuf. 

Peu importe votre salaire mettez vos finances dans le vert avant d’aller voir la banque au moins pendant 3 mois. 

J’ai vu des personnes gagné 3000€/mois et être incapable de mettre le moindre euro de côté chaque mois.

Me disant : je ne gagne pas assez, je m’en sors pas…

Alors qu’en parallèle j’ai accompagné des personnes qui souhaitaient investir qui gagnaient « seulement » 1800-2000€/mois mais qui arrivaient à épargner 300, 400, 500€/mois.

Tout est une question de volonté et de gestion. Ne vous trouvez pas d’excuse à ce niveau là quelque soit votre situation vous pouvez mettre en place quelques chose même si ça ne vous semble pas énorme.

50€ d’épargne par mois sera toujours mieux que zéro…

Un investisseur gère des finances rappelez vous de ça !

#2 Cibler des villes abordables

Qui dit petit salaire dit que sur votre premier investissement (au moins) vous devrez cibler des projets dans les 100-125K€ pour arriver serein devant la banque.

Petit parallèle.

Il y a un erreur que je vois régulièrement qui est de vouloir partir trop gros dès le départ en se disant  » si le projet est rentable la banque me suivra forcément ! »

Grossière erreur car il y a pleins de paramètres qui rentrent en compte.

Je vous en parle plus ici et je vous dévoilerai aussi comment je m’y prends pour mettre toutes les chances de mon côté sur le financement.

Donc définissez un budget cohérent.

Cependant si vous ciblez des villes à +2 000€/m2 vous risquez très rapidement de vous retrouvez sur des trop petits projets qui ne seront pas assez intéressant pour vous.

(Je vous explique dans le point #3 pourquoi)

Vous êtes dans une ville qui est trop cher ? 

Vous pensez ne pas pouvoir trouver ce genre de projet en bas de chez vous ?

Alors c’est le bon moment d’investir à distance 😉

Si vous me suivez vous savez que je suis spécialisé dans l’investissement à distance, loin de chez soi car j’ai investi dans des villes situées à +3H en train de chez moi.

Alalalala mon ancienne vie de parisien !

Encore une fois si je l’ai fait alors vous pourrez le faire aussi.

Pas de panique !

Pas besoin de partir aussi loin dès le départ.

Regardez déjà proche de chez vous même dans un rayon d’une heure je suis sûr que vous trouverez des villes intéressantes qui respectent ce critère et votre budget.

#3 Stratégie à forte rentabilité 

On ne va pas se mentir avec un petit salaire vous avez moins le droit à l’erreur. 

Ça peut faire peur mais ne vous inquiétez pas ! 

Au delà des erreurs classiques que peuvent faire les débutants qui se lancent à l’improviste, vous devez chercher plus de rentabilité (et de cash) qu’une personne avec un plus gros salaire. 

Car sinon vous risquez de vous retrouvez bloqué par votre taux d’endettement sur le suivant. 

Et j’imagine que si vous êtes ici et que vous me suivez c’est pour acheter plusieurs biens 🙂

C’est pour ça que je vous recommande de vous tourner plus vers des stratégies de multi-location : colocation, location courte durée, un petit immeuble de rapport (si ça ne vous fait pas peur) 

Voire pourquoi pas faire un achat revente pour générer directement de la trésorerie qui pourra vous servir comme apport.

C’est une solution qui peut être intéressante

Si on reprend l’exemple de Maeva, c’est exactement ce qu’elle a fait en allant chercher un cash-flow positif important qui lui permettra d’augmenter son taux d’endettement pour les prochains projets.

Bref vous l’aurez compris le maitre mot est RENTABILITÉ.

En trouvant un projet plus rentable vous augmenterez votre cash-flow et donc vos revenus.

Grâce à ça vous pourrez ré-emprunter auprès de la banque car votre capacité d’endettement augmentera.

Maintenant place à l’action !

Respectez à minima ces 3 points pour avancer plus sereinement et dites moi en commentaire quelle est votre situation et qu’est ce que vous allez mettre en place.

Rémi 

PRÊT(E) À SIGNER TON PROCHAIN BIEN DANS 90 JOURS?

Rejoins le challenge Immolibre et recois plus de 3H de vidéos offertes pour savoir investir même à distance